(+98) 912-347-4166    info@iransafar.co

Chronologie historique de l’Iran
Fin du VIIe siècle au IIIe millénaire av. J.-C : Première civilisation urbaine sur les hauteurs de Sialk à côté de Kâshân

Du IIIe au Ier millénaire av. J.-C : Royaume élamite (partie sud-ouest du plateau iranien)
Au milieu du IIe millénaire av. J.-C. : Les Aryens, populations indo-européenne, s’établissent sur le plateau iranien.
539 av. J.-C. : Fondation de l’Empire perse achéménide par Cyrus le Grand, roi des Perses et des Mèdes.
522-486 av. J.-C. : Darius Ier étend l’Empire perse jusqu’au Danube et à l’Indus et fonde une nouvelle capitale à Persépolis.
330 av. J.-C. : Chute de l’Empire achéménide et début de l’hellénisation de la Perse par Alexandre le Grand.
248 av. J.-C. : Les Parthes, nomades issus du nord de l’Iran, envahissent le territoire contrôlé par les Séleucides
224 : Ardashir, vainqueur du roi parthe Artaban, fonde l’Empire sassanide, qui va durer plus de quatre siècles.
637-650 : Conquête de l’Empire perse par les Arabes. L’islam remplace  les autres religions.
661 : La communauté musulmane se divise. Le chiisme se développe après l’assassinat d’Ali.Hussein, sera tué par les omeyyades du califat lors de la bataille de Kerbala en 680.
1219 : Invasion des Mongols sous la conduite de Gengis Khan.
1501-1736 : Chah Ismaïl Safavi, prince turc, conquiert l’Iran, impose le chiisme comme religion d’Etat.
1796-1925 : Règne des Qadjar, dynastie fondée par un chef turc.
1901 : Une compagnie britannique reçoit une concession de forage pétrolier pour 60 ans en Perse.
1906 : Première Constitution de la Perse
1907 : Partage de la perse en trois zones d’influence : le nord pour les Russes, le Sud-Est pour les Britanniques et une zone neutre. Découverte de gisements pétroliers.
1921 : Le colonel Reza Khan s’empare du pouvoir à Téhéran après un coup d’Etat militaire. Il occupe le poste de premier ministre jusqu’en 1925. Traité d’amitié russo-iranien
1925 : Destitution d’Ahmad Shah, Reza Khan se fait proclamer chah de Perse. Il est couronné le 25 avril 1926
1941 : l’Iran est envahi par les Britanniques et les Soviétiques. Reza Chah, favorable à l’Allemagne, doit abdiquer en faveur de son fils, Mohammad Reza Chah.
1951 : Mohammad Mossadegh, premier ministre, nationalise l’industrie pétrolière.
1953 : 19 août : Coup d’Etat militaire soutenu par le chah et par la CIA pour renverser Mossadegh.
1963 : La « révolution blanche » voulue par le chah et destinée à moderniser l’économie et la société. 
1964 : Expulsion de Khomeiny en Turquie
1967 : Couronnement du chah « roi des rois », à la manière des princes perses achéménides et sassanides.
1971 : Fastueuses fêtes de Persépolis pour le 2500ème anniversaire de l’Empire perse achéménide fondé par Cyrus.
1979 : 16 janvier : Le chah se réfugie en l’Egypte. Ayatollah Khomeiny devient le Guide suprême de la Révolution.
4NOV  Prise d’otages à l’ambassade des Etats-Unis de Téhéran quand le shah est accueilli aux Etats-Unis.
1980 : l’Irak de Saddam Hussein envahit l’Iran.
1988 : Cessez le feu officiel entre l’Iran et l’Irak (1 million de morts).
1989 : Mort d’Ayatollah Khomeiny, Ayatollah Khamenei devient le Guide suprême de la Révolution.

 

 

L’histoire de l’Iran
Vers la fin de l’IIIer millénaire avant J.-C., l'aridité croissante ruine un certain nombre d'oasis et de cités, puis l'effondrement de la civilisation de l'Indus (xviiie siècle avant J.-C.) amène une diminution du grand commerce dans l'est de l'Iran. Mais la culture iranienne bénéficie des apports des populations caractérisées par leur poterie grise et en qui on voit généralement les Aryens.
Au cours du IIe millénaire avant J.-C., les nouveaux venus progressent du nord-est vers l'ouest de l'Iran, où apparaissent de brillantes cultures régionales qui mêlent la tradition indigène, les techniques de la Mésopotamie et l'apport des aristocraties guerrières venues du nord-est.

L'identité de ces conquérants n'est révélée qu'au ixe siècle avant J.-C., lorsque les Assyriens signalent, pour la première fois, les Perses et les Mèdes, qui atteignent alors le rebord occidental du Zagros, au milieu de populations qui vont bientôt adopter les langues des nouveaux venus. Morcelés en petits royaumes, les Mèdes et les Perses subissent la domination ou les exactions de l'Assyrie, de l'Élam ou des Scythes installés dans le Zagros.550 avant J.-C.)
L'Assyrie, qui a détruit l'Élam (vers 646 avant J.-C.), s'effondre à son tour (612 avant J.-C.) sous les coups de la coalition des Babyloniens et des Mèdes. Le roi de ces derniers, Cyaxare, auteur ou bénéficiaire de l'unification du peuple mède, étend alors son empire à l'ouest, jusqu'à l'Halys, mais nous ne savons rien sur l'étendue de sa domination en Iran.
L'Empire mède tombe intégralement aux mains du roi perse achéménide Cyrus II lorsqu'il vainc et capture le roi des Mèdes, Astyage (vers 550 avant J.-C.). Les Achéménides vont dominer tout l'Iran géographique et déborder même sur l'Asie centrale, où ils trouveront des populations parlant des langues du groupe aryen, les Bactriens et les Sogdiens, qui s'intégreront alors à l'ensemble iranien, les Chorasmiens et les Sakas, qui seront moins marqués par la domination perse.