(+98) 921-497-4273   info@iransafar.co

PASARGADES | Guide touristique

Pasargades, la première capitale de l’Empire achéménide, fut fondée au VIe siècle av. J.-C. par Cyrus le grand. Ce complex est un remarquable example de la première période de l’art et de l’architecture perse avec Ses palais, jardins, et le mausolée de Cyrus II.

pasargadTombeau de cyrus le grand, Pasargades

Pasargades, Capitale de l'Empire Achéménide

au VIe siècle av J.-C. au cœur de la province du Fars actuel, dans le sud-ouest de l’Iran, Pasargades fut la première capitale de l’Empire achéménide qui est connu comme le premier empire perse. Ce complex a été créé par Cyrus le Grand, avec la contribution des différents peuples qui composaient le premier grand empire pluriculturel en Asie occidentale. Les vestiges archéologiques , des ruins des palais et l'aménagement des jardins ainsi que le mausolée de Cyrus le grand constituent un exemple exceptionnel de la première phase de l'évolution de l'architecture et de l’art royaux achéménide, et un témoignage exceptionnel de la civilisation achéménide en Perse. Le type d’ensemble royal à « quatre jardins », créé à Pasargades, devint un modèle pour l'architecture et la conception d'Asie occidentale et le jardin persan.

Pasargades se présente comme un témoignage exceptionnel de la civilisation perse. Le vaste Empire achéménide, qui s'étendait de la Méditerranée orientale et de l'Egypte à l'Hindus en Inde, est considéré comme le premier empire caractérisé par le respect de la diversité culturelle de ses peuples. Ce respect est reflété dans l’architecture achéménide royale,comme Peresepolis et Passargad, qui représente une synthèse des différentes cultures de l’empire. Pasargades constitue la première phase de ce développement vers une architecture spécifiquement persane .

À voir à faire à Pasargades

Le site archéologique de 160 ha de Pasargades présente quelques-unes des premières manifestations de l'art et de l’architecture persans. Il comprend, entre autres monuments, le mausolée en calcaire compact dans la plaine du Morgab qui a peut etre contenu autrefois le cercueil en or de Cyrus le Grand ; le Tall-e Takht (« trône de Salomon »), une plate-forme fortifiée construite sur une colline et plus tard incorporée dans une citadelle étendue avec d'importantes défense en briques de terre ; et l'ensemble royal, qui est constitué de plusieurs palais situés à l’origine dans un ensemble de jardins persans divisées par des canaux ou des chemins, l'architecture de Pasargard étant caractérisée par des détails raffinés et sa verticalité.

Tombeau de Cyrus le grand

Le tombeau de Cyrus le grand est un édifice en calcaire érigé au sommet d'un podium à six degrés dans la cité antique de Pasargades. L'édifice mesure 13,2 m de long sur 12,2 m de large, pour une hauteur de 11,1 m.

La chambre funéraire, coiffée d'un toit à double pente, longue de 3,17 m, large de 2,11 m et haut de 2,11 m, possède deux entrées, longues et étroites.

Cyrus II commence la construction de sa capitale Pasargades vers 546 av. J.-C. Elle n'est pas terminée lorsqu'il meurt au combat en 530 ou 529 av. J.-C. Son successeur Cambyse II déplace la capitale de l'Empire achéménide à Suse pendant son règne, qui s'achève en 522 av. J.-C.

Le dessin de la tombe est crédité aux ziggurats mésopotamiennes ou élamites, mais la cella est généralement attribuée aux tombes antérieures de l'Urartu1,2. En particulier la tombe de Cyrus a presque les mêmes dimensions que celle d'Alyatte II, père du roi lydien Crésus ; ce lien éventuel ne fait toutefois pas consensus. En général, l'art et l'architecture de Pasargades illustrent la synthèse perse de différentes traditions, puisant dans la culture de l'Élam, de Babylone, d'Assyrie et d'Égypte antique, avec des influences d'Anatolie.

Comme tout le site de Pasargades, le mausolée de Cyrus est inscrit au patrimoine mondial.

Caravansérail Mozzaffari

Le caravansérail ou auberge Mozaffari se trouve à environ 100 m au nord de la tombe de Cyrus le grand. Il était fait des pierres transportées des monuments achéménides de Pasargades. Le plan de ce bâtiment est un carré de 45,20 x 40,30 m. Une série de salles s'organise autour d'une cour de 18,50 x 16,50. Le monument a été construit sous Shah Shoj'a (1358-1374 après JC), l'un des célèbres dirigeants de la dynastie Mozaffari à Fars, qui était l'un des mécènes et des partisans du célèbre poète iranien Hafez.

Certains archéologues pensent que c'était une école religieuse ou madrassa qui a formé un centre religieux à proximité du mausolée de la Mère de Salomon (à savoir le mausolée de Cyrus) après la construction de la mosquée autour du tombeau. Il a été désaffecté plus tard et est devenu un caravansérail probablement à la fin du 18ème / début du 19ème siècle.

caravanserai MozzafariCaravansérail Mozzaffari, Pasargades, Fars

Palais privé de Cyrus le Grand

Le Palais privé a un plan similaire à celui des autres palais de Pasargades avec une salle centrale à colonnes ouverte par des portes en pierre dans les quatre murs. bien que seuls les côtés ouest et est (les côtés droit et gauche) soient bordés de portiques.

Le toit bas de cette salle et un grand nombre de colonnes, disposées en cinq rangées de six, étaient sans aucun doute composés pour créer un environnement plus intime que celui que l'on trouve dans la grande salle de tout autre palais.

Ce palais résidentiel de Cyrus a été construit 535-530 avant JC.

passargad palace

Palais d'audience

Le palais d’audience est une salle hypostyle bordée de portiques. Les montants des portes sont décorés de créatures fantastiques dans le style assyrien dont il ne reste que la partie basse : dans l’une des portes, un génie-poisson est suivi d’un homme taureau.

Sur un jambage de la porte d’entrée se trouve d’un relief intitulé Le génie ailé. Il s’agit d’un homme pourvu de quatre ailes, dans le style assyrien. Il est vêtu d’un habit de type élamite et coiffé d’une couronne égyptienne constituée de trois plumes surmontant des disques solaires et deux cornes de bélier.

audience place

Tour de Pierre

Tour de pierre ou Ka’ba est une tour de quatorze mètres de haut qui possède encore une façade d'entrée plus ou moins intacte construite presque exclusivement par des dalles finement taillées de calcaire blanc à l'exception frappante de trois rangées de fenêtres en calcaire sombre.
L'emplacement des fenêtres n'est visiblement pas lié au plan intérieur du bâtiment, qui était une seule pièce élevée au-dessus de près de huit mètres de maçonnerie solide.
La fonction de cette tour de pierre n'est pas encore claire, mais on pense que le bâtiment aurait pu être un temple du feu, la tombe de Cyrus 1, un trésor ou une tour d'investiture.

pasargad

Tal-e Takht

Sur une colline dominant le site, une muraille cyclopéenne soutenait vraisemblablement la terrasse d’un palais-citadelle dont il ne reste rien.

Cette grande plate-forme de terrasse fortifiée sur une colline à la limite nord de Pasargades construite en calcaire, utilisant de gros blocs de pierre réguliers et une technique d'assemblage appelée anathyrose, connue en Asie Mineure au 6ème siècle. La première phase de construction a été construite par Cyrus le Grand, arrêté à sa mort en 530 avant notre ère. La deuxième phase a été construite sous Darius le Grand (522-486 avant notre ère), en utilisant une construction en briques de terre crue.

tal takht pasargad

Les jardins de Pasargades 

Les résultats d'une enquête sur les jardins en Mésopotamie montrent que les jardins construits à l'époque achéménide étaient utilisés pour représenter le pouvoir politique du pays et ont été conçus de manière à permettre aux affluents et aux contribuables de comprendre qu'ils étaient dirigés par un puissant dirigeant.
Lorsque Cyrus est arrivé au pouvoir, il a construit un complexe de palais et jardin qui reflète le pouvoir achéménide à Pasargades - influencé par les jardins mésopotamiens. Les jardins assyriens ont été conçus séparément des palais ou des temples ou ont été construits attachés à eux. Les jardins de Cyrus, notant les longs porches autour des jardins, ont été construits comme une partie complémentaire des palais. La composition globale se compose de trois pavillons (Kushk), avec des porches étirés autour d'une enceinte rectangulaire.

pasargad garden