(+98) 921-497-4273   info@iransafar.co

QAZVIN | guide touristique

La ville Qazvin est située sur les contreforts de la chaine montagneuse d'Alborz à une altitude de 1278 mètres, Qazvin est l'une des villes les plus historiques d'Iran et fut autrefois la capitale pendant l’époque safavide. Qazvin était également un point de passage pour les commerçants en raison de la route de la soie.
Qazvin abrite également de nombreux grands artistes iraniens tels que Mir Emad Qazvini (1554-1615) et en plus de tout cela, c'est aussi une ville de plats délicieux et de bonbons.
il y a plusieurs curiosités touristique a Qazvin, Donc, au cas où vous souhaiteriez voir toutes ces curiosités, vous devez passer quelques jours ici.

darb-e kooshk gateDarb-e kooshk, Qazvin, Iran

Histoire de Qazvin

On pense que Qazvin a été fondé par le roi sassanide Shapur II (r. 309 - 379 après JC). Apparemment, le roi a ordonné la construction d'une forteresse dans cette zone pour empêcher l'invasion de Deilamites, et la fondation de la ville a été progressivement continuée selon cet ordre. Certains historiens pensent que le nom Qazvin vient du mot Kashvin, qui signifie frontière, et certains orientalistes pensent également que le mot Qazvin est dérivé du nom d’une tribu connue comme ‘’les Caspiens’’, un groupe vivant à l'ouest de la mer Caspienne. Qazvin a prospéré sous les dirigeants seldjoukides, qui ont érigé de nombreux beaux bâtiments partout en Iran. Beaucoup plus tard, pendant le deuxième roi safavide, Tahmasb I (r. 1524–76), la capitale de l'Iran fut transférée à Qazvin de Tabriz (1548). La ville a été officiellement choisie comme centre du gouvernement iranien pendant 51 ans, elle a donc une valeur culturelle et historique importante dans l'histoire de l'Iran.

A voir et à faire à Qazvin

Qazvin est célèbre pour les tapis, les miniatures et la calligraphie ainsi que les raisins et les Baklava. Bien qu'une quantité considérable de sites touristiques puisse être trouvée à Qazvin, mais pour la plupart des voyageurs occidentaux, Qazvin est connu comme un point de départ pour des excursions vers le célèbre château des Assassins dans la merveilleuse vallée d'Alamut. Il y a beaucoup de "premiers" à Qazvin comme la première rue en Iran appelée l’avenue Sepah qui a été construite pour la première fois à Qazvin. En raison de ses beaux caravansérails, du célèbre bazar, des anciennes portes, des palais et des musées, Qazvin vaut au moins une journée complète de visite.

Le 30 août de chaque année, jour où le roi Tahmasb Safavid a transféré la capitale iranienne à Qazvin, est annoncé comme la fête nationale de Qazvin. La langue des habitants de cette ville est le persan avec l'accent de Qazvini. Mais les langues tati, Gilaki et azéri sont également parlées dans cette ville.

Les incontournables de Qazvin

Il y a plusieurs curiosités touristiques a Qazvin : des musées, des églises, des marchés historiques (bazars) et plusieurs monuments historiques.
La ville de Qazvin a été choisi comme capitale de l'Iran pendant le règne safavide. donc comme principal centre du gouvernement, elle a toujours bénéficié de l'attention particulière des dirigeants. C'est pour ça que Qazvin occupe la première place en Iran en termes de nombre de monuments historiques et d'attractions touristiques. Nous présentons ici les incontournables de Qazvin:

Palais Chehel Sotoun

Chehel sotoun ou palais de quarante colonnes est un palais safavide situé dans la vieille ville de Qazvin. Ce manoir de forme carrée a été construit lorsque Shah Tahmasb, le roi safavide, a transféré la capitale à Qazvin en raison du traitement des Turcs ottomans. Le palais est construit selon la conception d'un architecte turc avec une salle au milieu d'un beau jardin qui a de très belles fenêtres en bois.
comme Qazvin est connue comme la capitale de la calligraphie de l'Iran, le palais qui est dédié à un trésor comprenant divers objets historiques et anciens intéressants,  a ensuite été transformé en musée de la calligraphie de la ville.

Les peintures murales du premier étage indiquent les miniatures de l'école de beaux-arts de Qazvin qui a une réputation mondiale pour les miniatures et les peintures.

palais chehel sotounPalais Chehel Sotoun, qazvin, Iran

Mosquée Jame de Qazvin

La mosquée Jame ou Masjed-e Jame de Qazvin est l'une des plus anciennes mosquées d'Iran construite à l'origine au 9ème siècle sur les ruines d'un ancien temple du feu.
Le dôme principal à double couche de la mosquée est construit à l'époque seldjoukide et a été décoré par de beaux carreaux à la fin de l'ère safavide, lorsque la mosquée a été agrandie.
Cette ancienne mosquée possède un Shabestan contenant quelques exemples précieux de calligraphie en relief du 11ème siècle et un réservoir d'eau, qui sont maintenant sous la protection de l'Organisation du patrimoine culturel iranien.

la mosquee djame de qazvinminaret de la mosquée Jame, Qazvin, Iran

Sanctuaire de Shazdeh Hussein

Le magnifique bâtiment de Shazdeh Hussein est le mausolée de l'un des plusieurs fils du huitième imam chiite, l'imam Reza, situé dans le centre-ville de Qazvin.
Ce sanctuaire a été construit pour la première fois dans les années 1220. Mais sous le règne des rois safavides, il a été restauré et est devenu un magnifique complexe architectural, plus tard le travail de miroir à l'intérieur du bâtiment a été ajouté dans les années 1840.
Une vaste cour, flanquée des portes nord et sud, offre suffisamment d'espace pour admirer cet édifice. De toutes les entrées, celle du nord est une œuvre imposante. Des motifs géométriques, des carreaux décoratifs, de hautes portes et 6 mini-minarets ont donné à l'entrée nord un style unique.

sanctuaire shazde husseinSanctuaire de Shazdeh Hussein, Qazvin, Iran

Château d'Alamut

Le fort historique d'Alamut est situé au nord-est du village Gazarkhan dans la province de Qazvin à 2163 mètres d'altitude. le fort n'a qu'une seule entrée sur sa face nord avec plus de 400 marches en pierre. Il y a une gorge sur le versant sud de la montagne qui bloque tout moyen de pénétration. Le château mesure près de 120 mètres de long et entre 10 et 35 mètres de large. En se tenant au sommet du fort, une distance d'environ 10 km peut être vue.
Cette forteresse a été utilisée comme résidence d’Hassan Sabah, le chef de la secte ismaélienne né à Qom dans une famille chiite qui a passé quelque temps à étudier dans une madrasa théologique à Neishabour, au nord-est de l'Iran. Plus tard, il a déménagé en Egypte où il a continué à étudier pendant 3 ans de plus, après quoi il est retourné en Iran et s'est installé à Alamut où il a commencé à étendre son influence vers les villes et districts voisins, utilisant ses agents pour gagner la faveur politique et intimider les populations locales. Il passa la plupart de ses jours à Alamut à produire des œuvres religieuses et à développer des doctrines pour son ordre, l'ordre des Assassins.
Peu de temps après avoir établi leur quartier général au château d'Alamut, la secte a capturé le château de Lambsar, pour être la plus grande des forteresses Isma'ili et confirmer le pouvoir des Assassins dans le nord de la Perse.
Hassan Sabah est décédé d'une maladie après avoir vécu au château d'Alamut avec sa famille pendant 35 ans. Plus tard, les Mongols ont brûlé et détruit sa tombe et sa forteresse.

 chateau d'AlamutChâteau d'Alamut, Qazvin, Iran


Bain Qajar

Le bain Qajar, est un magnifique petit ancien bain persan (Hammam) situé dans une ruelle au centre de Qazvin. Il est. Il a été construite en 1647 sur l'ordre du célèbre roi safavide Shah Abbas II et converti en musée anthropologique aujourd'hui

La superficie totale du bain Qajar est d'environ 1045 m2 et se compose de deux parties séparées pour les hommes et les femmes et de trois parties principales de Sarbineh (salle de cape), Mian-dar et Garmabeh. La porte principale de la salle de bain s'ouvre au sud et mène à la Sarbineh avec un escalier en colimaçon. Le grand Sarbineh du bain, au milieu duquel se trouve un bel étang (Hawz), comporte six plates-formes surélevées où les clients se reposaient autrefois avant et après le lavage. Il y avait une autre porte de pour ce Hammam, qui était probablement pour les femmes.

qajar bath house qazvin,Hammam Qajar, Qazvin, Iran

Église Cantur

Après la visite de Nasser-e-Din Shah (roi qajar 1848-1896) en France, des projets de construction de routes ont commencé entre les villes pour relier Téhéran à l'Europe. La route Téhéran - Qazvin a été construite par Saad al-Saltanah, gouverneur de Qazvin, mais la construction de la route Anzali a été réalisée par une société russe qui était dirigée par "Anatoly Nekalayevich Bastelma". Pendant le projet de construction, des ingénieurs russes ont construit une petite église à Qazvin, facilement reconnaissable à sa structure en briques rouges et à son dôme turquoise.
Cette église, connue localement sous le nom de clocher, a un design cruciforme avec un grand dôme au centre du sanctuaire et un autre dôme plus petit au sommet de l'autel orienté à l'est. L'entrée de l'église est située sur le côté ouest et comprend l'espace d'entrée avec un toit en pente à la porte. Après l'entrée, il y a une antichambre au-dessus de laquelle un clocher de trois étages est érigé d'environ onze mètres avec un petit dôme au-dessus. Les croix russes, qui ne pendent que des deux côtés des murs d'entrée, indiquent la nationalité de ses créateurs.

eglise canturÉglise Cantur, Qazvin , Iran